Association des Potiers et des Céramistes de l'Oise - briques Association des Potiers et des Céramistes de l'Oise - potier Association des Potiers et des Céramistes de l'Oise - poteries Association des Potiers et des Céramistes de l'Oise - travailleur

Le travail de Brigitte Tansini trouve ses sources dans l’observation d’éléments naturels tantôt puissants (rochers, gouffres, grottes, étendues de sable du désert, vagues, ciel d’orage), tantôt délicats ( fruits, fleurs, coquillages).

 

Cette contemplation provoque des émotions qu’elle retraduit par le volume, en terre, par la matière et la couleur grâce à l’émaillage (retrouver le velouté d’un fruit, les couleurs irisées d’une nacre, la légèreté de ton d’une fleur ou le poli d’un galet).

 

Elle utilise une terre à grès très chamottée pour ses grosses jarres aux lignes pures et une terre à porcelaine pour les pièces plus intimes :  coupelles tournées d’une extrême finesse ou pièces modelées.

La blancheur de cette matière évoque la légèreté, la clarté et le raffinement.

 

Elle donne à ses pièces une « peau » par le biais de l’émaillage que le feu transforme à 1260° en four électrique, jouant des épaisseurs et d’une large gamme de tons, dans un équilibre empreint de finesse et de délicatesse.

 

Certaines formes sont stables, d’autres à la limite de l’instabilité, telles des rochers sur la plage, minés par l’érosion.

Elles peuvent être modelées, ou moulées et estampées, creuses et complètement fermées, ou assez ouvertes pour permettre au regard de plonger dans le vide intérieur, ou entrouvertes pour suggérer le vide provocateur de la forme extérieure.

 

Quelquefois, le corps des pièces, lisse et tendu, contraste avec la partie supérieure où l’artiste laisse à la terre toute liberté de craquer, gonfler, s’affaisser, se fissurer ou se déchirer, dans une complicité aboutissant à une expression  harmonieuse.

Revenir